L’école de rugby s’équipe pour voyager

Le CD 32 organisait à Gimont un tournoi amical pour cette reprise tant attendue des rencontres entre écoles de rugby.

Parcours individuel benjamin le matin, et rugby à toucher à 5 l’après-midi pour les U12 et U14.

Départ à 8h30 le matin pour le parcours Orange et première utilisation de la navette floquée aux couleurs de l’ASF. Un investissement précieux dédié à l’école de rugby et au pôle jeune qui devrait nous permettre un fonctionnement optimal.

Ce sont donc nos 4 mousquetaires, Mattéo VILLEMUR, Flavio CALEFFI, Eloan HOUY et Théo SAINT-MARTIN qui ont eu le privilège d’effectuer le premier voyage avec la BEBERT2, remplaçante de la BEBERTMOBILE.

Merci au passage pour les chocolatines toute chaudes offertes par la boulangerie « Au vieux Four » dont les parents de Flavio sont les propriétaires.

Eric TAUZIN.

Balle ovale à l’école primaire de Saint-Clar 1er avril 2021:

Soucieux de privilégier notre bassin de vie et de faire partager notre sport aux enfants qui y vivent, nous avons entamé un cycle balle ovale de 5 semaines à l’école publique de Saint-Clar,Pour cette première séance, Jean DUPOUY, cadre technique de la fédération avait tenu à accompagner les intervenants de notre école de rugby Fleurance Lomagne,Laurent ESPINASSE (entraîneur des espoirs de Fleurance) et François AURICANE (éducateur et joueur du RCL) assureront une suite qui s’annonce prometteuse, tant enseignants et enfants paraissaient satisfaits après cette première matinée,Le covid nous brise un peu notre élan, mais le mois de mai n’en sera que plus joyeuxCette action sera prolongée au niveau club par la mise en place , dès la saison prochaine, d’une navette de ramassage le mercredi et le samedi pour les enfants licenciés au RCL qui rejoindront notre école de rugby.Une action similaire est prévue sur l’école de Montestruc, elle a simplement été différée en concertation avec la Directrice.Quant aux écoles de Fleurance, c’est Dominique LABORDE qui s’en est chargé dans le cadre de ses missions à l’OMS ;Merci à Lætitia CASTERA et à son équipe pour leur excellent accueil.

Le challenge des U6 a été relevé !!!

Dans la semaine, les coachs des U6 ont lancé un petit challenge qui devait être relevé en ce samedi après midi du 27 février : VENIR DEGUISES A L’ENTRAINEMENT.

Il fallait bien ça pour mettre un peu d’originalité, tant la monotonie du stade3 de la fédé pèse à tout le monde,

Vous n’avez pas rêvé, ce sont bien MARIO BROSS et la PANTHERE ROSE, qui d’ailleurs a bien grossi pendant le confinement, qui ont entrainé le lutins.

On a pu aussi apercevoir Patrice ZAVATTA s’occuper des U10, SPIDERMANN PICACHOU, DES PRINCESSES , UN POLICIER, et d’étranges personnages peinturlurés ou casqués se sont donc essayé au rugby,

Le tout s’est terminé par une distribution de cadeaux bien mérités par tous ces enfants assidus et volontaires,

Une belle initiative qui prouve une fois de plus qu’il fait bon vivre dans notre école de rugby,

J’en profite pour lancer un appel à tous les enfants qui voudraient essayer notre sport, ils sont les bienvenus chez nous,

A PARTIR DU MOIS DE MARS , C’EST PORTES OUVERTES JUSQU’A LA FIN DE LA SAISON !

TAUZIN Eric.

PRÉCISION VESTIAIRES:

Renseignement pris auprès de la DDCFPP, l’interdiction de vestiaires découle maintenant d’un décret national du 15 janvier 2021, donc tout récent.

Nous serons donc en attente du feu vert de la mairie qui elle même est soumise  aux directives nationale.

Malheureusement ce qui va nous arriver risque de régler le problème.

DONT ACTE.

L’école de rugby résiste :

En ce temps difficile, l’école de rugby Fleurance Lomagne fait tout son possible pour continuer à assurer 2 entrainements par semaine.

Les contrainte imposées par le stade 3 de la FFR sont pesantes, frustrantes mais certainement nécessaires et valent mieux qu’une interdiction totale de l’activité.

La fréquentation est satisfaisante malgré une légère baisse , qui à mon sens est plus liée aux conditions météo qu’au contenu des séances.

Le froid, la pluie, la boue n’ont pas réussi à prendre le dessus sur le plaisir de jouer avec un ballon, ovale.

La plus grosse frustration est bien sûr le manque de compétition, et pour certains, l’interdiction du contact qui occulte quand même l’un des aspects du rugby : le combat.

Par contre, on travaille sur le gestuel et l’évitement, sur la motricité, la technique individuelle, et c’est quand même un bon investissement pour l’avenir.

Cependant , on ne peut ignorer que l’interdiction d’accès aux vestiaires maintenue par la mairie est pour certains un frein à la reprise d’activité,

Les parents en ont peut être assez de récupérer leurs enfants tous boueux, car n’ayant même pas un abri pour au moins enfiler une tenue propre.

Nous serions tout à fait capable de réguler l’accès au vestiaire par 5 enfants, avec le masque, sans douche pour garantir un minimum de confort afin que les sacs poubelles de protection disparaissent des voitures parentales.

NOUS SOMMES DONC SUSPENDUS A UNE AUTORISATION MUNICIPALE.

Je pense que cette crise ne sera pas sans conséquence, mais je pense aussi que le rugby ne fera pas partie des sports les plus impactés, en comparaison des sports qui se pratiquent en salle.

Nos interventions en milieu scolaire sont suspendus , mais tous les projets dont nous étions porteurs ne sont que différés.

J’en profite pour mettre en avant la formidable équipe des éducateurs qui continue à tout donner pour la relève de nos 2 clubs, l’ASF et le RCL.

A l ‘heure où on parle de reconfinement, nous sommes toujours sur le pré.

Eric TAUZIN

L’école de rugby résiste:

En ce temps difficile, l’école de rugby Fleurance Lomagne fait tout son possible pour continuer à assurer 2 entrainements par semaine.

Les contrainte imposées par le stade 3 de la FFR sont pesantes, frustrantes mais certainement nécessaires et valent mieux qu’une interdiction totale de l’activité.

La fréquentation est satisfaisante malgré une légère baisse , qui à mon sens est plus liée aux conditions météo qu’au contenu des séances.

Le froid, la pluie, la boue n’ont pas réussi à prendre le dessus sur le plaisir de jouer avec un ballon, ovale.

La plus grosse frustration est bien sûr le manque de compétition, et pour certains, l’interdiction du contact qui occulte quand même l’un des aspects du rugby : le combat.

Par contre, on travaille sur le gestuel et l’évitement, sur la motricité, la technique individuelle, et c’est quand même un bon investissement pour l’avenir.

Cependant , on ne peut ignorer que l’interdiction d’accès aux vestiaires maintenue par la mairie est pour certains un frein à la reprise d’activité,

Les parents en ont peut être assez de récupérer leurs enfants tous boueux, car n’ayant même pas un abri pour au moins enfiler une tenue propre.

Nous serions tout à fait capable de réguler l’accès au vestiaire par 5 enfants, avec le masque, sans douche pour garantir un minimum de confort afin que les sacs poubelles de protection disparaissent des voitures parentales.

NOUS SOMMES DONC SUSPENDUS A UNE AUTORISATION MUNICIPALE.

Je pense que cette crise ne sera pas sans conséquence, mais je pense aussi que le rugby ne fera pas partie des sports les plus impactés, en comparaison des sports qui se pratiquent en salle.

Nos interventions en milieu scolaire sont suspendus , mais tous les projets dont nous étions porteurs ne sont que différés.

J’en profite pour mettre en avant la formidable équipe des éducateurs qui continue à tout donner pour la relève de nos 2 clubs, l’ASF et le RCL.

A l ‘heure où on parle de reconfinement, nous sommes toujours sur le pré.

Eric TAUZIN

Bonnes fêtes de fin d’année

Chers sponsors, chers supporters, chers bénévoles, les co-présidents, les dirigeants et tous les joueurs de l’ASF vous souhaitent de très bonnes fêtes de fin d’année. Soyez prudent pour que l’on puisse se revoir au plus vite sur nos terrains…