Bergerac se qualifie logiquement

La météo nous avait promis la grêle descendue du ciel. D’autres, tout aussi pessimistes, craignaient la grêle sur le terrain face à une très belle équipe de Bergerac qui a affiché depuis longtemps ses velléités de montée en Fédérale I. Eh bien, ni l’un ni l’autre ne se sont produits. Certes il y a eu du vent dans les voiles de l’ASF qui a eu du mal a maîtriser la force des éléments, mais la voilure a tenu bon et le bateau n’a jamais coulé.

Hormis en tout début de rencontre, les visiteurs ont toujours mené au score et, avec beaucoup de sérieux, ont su gérer leur avance. Le petit confort du résultat du match aller leur permettant de ne prendre aucun risque qui aurait pu hypothéquer la suite de l’aventure.

Si la victoire de l’adversaire n’a été acquise que par quatre petits points sur le score de 14 à 18, les Fleurantins n’ont rien à regretter, étant donné qu’ils en avaient déjà neuf à rattraper du match aller. Bergerac était mieux armé et c’est toujours plus facile d’accepter une défaite très honorable quand on n’a rien à se reprocher. Et c’est le cas des bleu et blanc! Ces derniers nous ont offert de beaux duels et une saison toute en couleur. Merci au groupe dans son ensemble pour l’aventure qu’il nous a proposée. Les dirigeants et supporters souhaitent aux joueurs de bonnes vacances sportives.

Sans hésitation, l’ASF souhaite également bonne route à Bergerac qui a été un adversaire valeureux et d’une grande correction. Nous suivrons avec plaisir le parcours de l’équipe en noir.

Et pour finir, un coup de chapeau à « Lucho » Lafforgue, qui, à 43 ans, a marqué hier le premier essai de la rencontre et a, peut être, disputé son dernier match de rugby. Merci à lui, merci au grand joueur et aussi à la belle personne qui laisse une empreinte d’amitié dans notre club.

Gérard Pinson.

Share